site_impot_image

Recettes fiscales de Saint-Sulpice confisquées par le canton

A Saint-Sulpice, l’entier de l’impôt communal sur les revenus des personnes physiques ne suffit pas à payer la participation à la facture sociale et à la péréquation directe. Pour une commune essentiellement résidentielle, cet impôt constitue pourtant la majeure partie des recettes fiscales. Sans remettre en cause une solidarité intercommunale, le niveau de prélèvement s’apparente à une confiscation pure et simple. Il faudrait augmenter le taux d’imposition de plus de 5% (plus de 3 points) pour qu’une partie de cet impôt communal sur le revenu reste dans les caisses de la commune !

Malgré ce contexte alarmant, notre municipalité à majorité ASSE, en particulier Mme THEUMANN en charge des finances, ne s’engage absolument pas à se battre au côté des communes révoltées qui se trouvent dans cette même situation. Dans ces conditions, on est très loin de voir le jour où une part conséquente de l’impôt payé par le contribuable serpeliou restera là où il est prélevé. La municipalité de St-Sulpice manque d’un vrai leadership dans sa gestion financière. A l’occasion des prochaines élections communales, pensez-y !

Partagez cette publication

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
Share on email