SNB_9S_BN10_02

Démocratie prise en otage – pas seulement chez Trump!

La municipalité de Saint-Sulpice, à majorité ASSE, l’a fait!

Nous rapportions la semaine dernière que la municipalité avait été désavouée lors du vote sur l’arrêté d’imposition 2021 le 28 octobre dernier. Rappelons que le conseil communal avait d’abord amendé le projet en restant à 55 points, pour ensuite refuser l’ensemble du préavis municipal. Ce qui dans les faits signifiait que l’arrêté d’imposition en vigueur était prorogé d’une année.

Non satisfaite de ce refus lors du vote serré, la municipalité a fait pression sur le bureau pour qu’il organise une nouvelle séance. Et ce afin de soumettre son même arrêté, sans modification. On se demande bien quelle est la base légale d’une telle pratique. En effet le deuxième débat, possible selon le règlement en vigueur, n’a pas été demandé. Il donc évident que la majorité de la municipalité veut passer en force, espérant probablement quelques présences supplémentaire (46 présents sur 60 élus lors des votes), espérant aussi ramener à sa raison quelques brebis égarées. Trump en appelle aux tribunaux pour contester ses défaites, à Saint-Sulpice on joue avec loi et règlement pour poser N fois la même question sur le même objet.

Partagez cette publication

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
Share on email